Léopoldine : au service du Bien Commun | Institut de Formation Politique

Léopoldine : au service du Bien Commun

  IFP   Avr 26, 2016   L'auditeur du mois   Commentaires fermés sur Léopoldine : au service du Bien Commun
visuel auditeur du mois (1)

Discrète mais déterminée, Léopoldine est une jeune auditrice aussi rigoureuse que passionnée.

L’Histoire de l’art mène à tout : étudiante à Paris IV, Léopoldine a débuté son engagement « à la suite à l’éveil français du printemps 2013 ». Elle devient auditrice de l’IFP au printemps 2015 puis collaboratrice parlementaire fin 2015.

Léopoldine est une jeune française désireuse de servir : « Exercer dans le domaine politique ne doit pas s’envisager comme une source de satisfaction personnelle, explique-t-elle : c’est une permanence mise au service de son prochain, avec le Bien commun comme horizon ».

A n’en pas douter, notre jeune auditrice joint le geste à la parole. Douée pour l’écriture, elle met sa plume au service de ses convictions : « j’ai contribué à de nombreux médias en ligne ; j’ai également été assistante d’émission, après avoir contribué au bulletin de réinformation matinal d’une radio libre ». Elle souligne à ce propos que les entraînements médias à l’IFP lui ont permis « de comprendre l’attitude à adopter face à l’adversité médiatique ».

Infatigable, elle devient aussi contributrice récurrente de France Renaissance, un centre d’étude et d’action politique, attaché « à la défense des libertés et de l’identité française »,et œuvrant pour influencer le travail législatif des parlementaires. Enfin, dans le domaine associatif, elle prête main forte à SOS Chrétiens d’Orient « dont je reste une volontaire convaincue du bienfondé de l’action ». Depuis deux ans, l’association porte secours des minorités chrétiennes persécutées par l’Etat islamique au Proche-Orient.

Pour Léopoldine, le constat est sans appel : « Le pernicieux entre soi imposé par certaines élites pseudo-intellectuelles depuis les années 1960 a assez duré. L’imposition d’une dogmatique de la bien-pensance, vouant au silence toute pensée alternative, connaît un essoufflement à l’heure actuelle ». Maintenant, juge-t-elle, il est temps d’agir pour en finir avec « le rejet de notre héritage et l’apologie de l’individualisme ».

Déterminée, vous dit-on…

_____________

Découvrez les portraits précédents : mars 2016 : “Jens, sur les campus face à l’extrême-gauche” ; février 2016 : “Loïc, un Orléanais plein d’avenir” ; janvier 2016 : “Flora, de tous les combats à 21 ans” ; décembre 2015 : “Quentin, niveler par le haut” ; novembre 2015 : “Charles, au coeur de la reconquête politique et culturelle” ; octobre 2015 : “Gonzague, réinformer et entreprendre” ; septembre 2015 : “Théophane, le souci de servir” ; juillet/août 2015 : “Humbeline, vent debout pour la transmission de notre culture” ; juin 2015 : “Jean-Baptiste, libérer pour mieux éduquer” ; mai 2015 : “Samuel, le courage au quotidien”.  

Comments are closed.