Jean-Baptiste : son engagement un métier | Institut de Formation Politique

Jean-Baptiste : son engagement un métier

  IFP   Mai 10, 2017   L'auditeur du mois   Commentaires fermés sur Jean-Baptiste : son engagement un métier
JB BOONE photo paint En rejoignant l’Institut de Recherches Économiques et Fiscales (IREF), Jean-Baptiste, jeune actif de 28 ans, a fait le choix de porter ses idées au quotidien.

Tu as rejoint récemment l’IREF. Peux-tu nous présenter ses objectifs et les missions qui sont les tiennes ?

L’IREF travaille à développer les idées de liberté dans tous les domaines où l’État intervient inefficacement : fiscalité, éducation, logement, chômage pour ne citer qu’eux. En tant que chargé d’étude, je participe à ce travail en publiant régulièrement des articles (accessibles sur le site irefeurope.org). Dans l’un d’entre eux, je démontre en quoi le programme de Jean-Luc Mélenchon est inspiré par le bolchévisme. Je travaille également en ce moment sur une étude concernant les gaspillages de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.  

Après avoir travaillé dans le privé à l’issue de tes études puis rejoint la fonction publique, quel est le sens de ta mission au sein de l’Institut ?

J’ai poursuivi des études en alternance, ce qui a contribué à m’apporter le goût de l’entreprise. Je suis ensuite parti un an en Afrique en tant que responsable administratif et financier pour une entreprise privée. De retour en France, j’ai alors rejoint la fonction publique en travaillant pour les Hôpitaux de Paris. Ces diverses expériences professionnelles, mariées à de nombreuses lectures, m’ont convaincu de me tourner vers le monde des idées. Je peux aujourd’hui défendre efficacement et honnêtement mes valeurs au sein de l’IREF.  

Tu viens de poursuivre ta formation en participant à un séminaire de niveau II. Qu’est-ce que l’IFP t’a apporté dans ton engagement ? Dès le début de la formation, j’ai été marqué par la référence à Gramsci : l’importance de gagner la bataille culturelle, en investissant les trois domaines de diffusion d’idées que sont les médias, l’université et les arts. Outre le fait que cette formation m’a permis de clarifier certaines idées, être au contact de jeunes gens engagés m’a encouragé à agir ! C’est d’ailleurs grâce à l’IFP que j’ai pu intégrer l’IREF, meilleure solution pour défendre mes idées!

________________

Découvrez les portraits précédents : mars 2017 : “Elise: le charme et la nécessité de l’engagement”; juin 2016 : “Corentin : aux âmes bien nées…” ; mai 2016 : “Maylis : face à la réalité des cités françaises” ; avril 2016 : “Léopoldine, au service du Bien commun” ; mars 2016 : “Jens, sur les campus face à l’extrême-gauche” ; février 2016 : “Loïc, un Orléanais plein d’avenir” ; janvier 2016 : “Flora, de tous les combats à 21 ans” ; décembre 2015 : “Quentin, niveler par le haut” ; novembre 2015 : “Charles, au coeur de la reconquête politique et culturelle” ; octobre 2015 : “Gonzague, réinformer et entreprendre” ; septembre 2015 : “Théophane, le souci de servir” ; juillet/août 2015 : “
Humbeline, vent debout pour la transmission de notre culture

Comments are closed.